Le Maroc est parvenu à se faire une place dans le paysage digital mondial. Ses réalisations lui ont permis de dépasser la moyenne mondiale et les niveaux observés dans les autres grandes économies économiques du continent. Il s’est distingué, entre autres, dans l’accès à l’Internet et l’usage des réseaux sociaux. Toutefois, des retards restent à combler.

Le Maroc accumule les réalisations dans le domaine du digital. Ce qui lui a valu un positionnement honorable au niveau mondial et un leadership à l’échelle africaine. C’est ce qui ressort de l’édition 2019 du Rapport digital annuel publié par We Are Social (agence créative internationale) et Hootsuite (plateforme spécialisée dans les flux de différents réseaux sociaux). Ce document délivre les dernières données et tendances internationales du digital, du social media, du mobile et du e-commerce.
Ce rapport révèle ainsi que le Maroc compte 22,57 millions d’internautes, soit un taux de pénétration de 62%, et 17 millions d’utilisateurs de réseaux sociaux, correspondant à un taux de pénétration de 47%, dont 16 millions via le téléphone mobile (44%).
Le taux de pénétration de l’accès à Internet place le Maroc au dessus de la moyenne mondiale (57%) et des niveaux enregistrés dans les autres puissances économiques africaines comme l’Afrique du Sud (54%), le Nigeria (50%) et l’Égypte (49).

Le document montre, toutefois, que le nombre d’internautes a stagné (0,03%) entre janvier 2018 et janvier 2019, alors que celui des utilisateurs de réseaux sociaux a progressé de 6,3%.
86% de ces internautes utilisent l’Internet chaque jour, 11% au moins une fois par semaine et 2% au moins une fois par mois. Ces internautes sont constituées en grande partie des tranches d’âge 18-24 ans (20% d’hommes et 14% de femmes) et 25-34 ans (25% d’hommes et 13% de femmes). S’agissant de l’utilisation des réseaux sociaux, le taux de pénétration affiché par le Maroc (47%) dépasse la moyenne mondiale (45%) et permet au Royaume d’être mieux classé que l’Afrique du Sud (40%), l’Égypte (40%) et le Nigeria (12%).
Le Maroc fait également mieux que la moyenne mondiale en ce qui concerne le temps passé quotidiennement sur les médias sociaux (2h33mn contre 2h16mn).
Ce rapport montre que WhatsApp (81% des internautes) et Facebook (76%) sont les applications les plus utilisées au Maroc. Elles sont suivies de YouTube (60%) Instagram (45%) et Facebook Messenger (43%).
Le Maroc présente aussi un taux de pénétration (120%) qui dépasse la moyenne mondiale (115%) en ce qui concerne la connectivité mobile.
Par contre, il fait moins bien que la moyenne mondiale concernant le temps passé sur internet mobile (2 h 53 par jour, contre 3 h 14), le nombre moyen de comptes sociaux par personne (6 contre 8,9) et l’utilisation de portefeuilles mobiles (12% contre 37%). S’agissant du commerce électronique, le rapport montre que 29% des Marocains ont un compte bancaire (contre 18% dans le monde), 0,6% un compte mobile et que 2% achètent ou paient leurs factures en ligne. Pour ce qui est des données concernant la confidentialité, 37% des internautes marocains croient que leurs données sont mal utilisées, contre 42% pour la moyenne mondiale. Globalement, selon le rapport, en janvier 2019, le monde comptait plus de 5 milliards d’utilisateurs mobiles uniques, en augmentation de 100 millions (2%) sur un an. Le nombre d’utilisateurs Internet atteint 4,39 milliards, en accroissement de 366 millions (9%) par rapport à janvier 2018. Quelque 3,5 milliards d’individus utilisent les médias sociaux, en hausse de 9% par rapport à l’année dernière. Ce sont désormais 3,26 milliards de personnes qui utilisent les médias sociaux sur des appareils mobiles, soit 10% de plus que l’année dernière.

Source: https://lematin.ma/journal/2019/maroc-leader-africain-digital/310551.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *